Louis Delort

Louis Delort

A seulement 20 ans, Louis Delort a déjà tout d’un grand. Avec une maturité et une aisance rares, il fait le pari de nous entraîner dans un univers très personnel.
S’il se fait remarquer lors de sa participation à « The Voice », qui le voit se hisser jusqu’en finale, c’est avec son premier rôle masculin dans la comédie musicale « 1789, Les Amants De La Bastille » qu’il inscrit son nom en haut de l’affiche. Tout ceci avec un seul but : apprendre et se donner le temps et les moyens de ciseler son projet personnel.

C’est au lycée que se forment les Sheperds, son groupe de potes. Louis le chef de bande s’entoure à l’époque de Lucas Goudard (à la batterie) et Victorien Berger (à la basse). Puis la formation originale est rejointe par trois instrumentistes de talent : Jean-Etienne Maillard (à la guitare) et les frères Ceccaldi: Théo (au violon) et Valentin (au violoncelle). «Des musiciens confirmés et passionnés. C’était eux ou rien. Ils m’ont suivi partout. » Depuis plus de deux ans, ils n’ont cessé de travailler et de composer ensemble.

Des mois de travail pour livrer, en toute sincérité, le disque tant attendu. Dans ce premier album, Louis se dévoile : voix éraillée, cordes de guitares pincées, envolées épiques et refrains pop, partout transpire l’esprit frondeur et la sensibilité à fleur de peau du jeune artiste.

Depuis deux ans, Louis Delort a fait du chemin. Ce premier album est une étape de plus sur la route qu’il trace.

 

Mélange de morceaux pop rock et de ballades folk sur l’album éponyme de Louis Delort & The Sheperds.

Revenir en haut de la page