VIANNEY

VIANNEY

Ses morceaux ont la couleur et la chaleur des feux de joie, le rayonnement des grands embrasements populaires. Chanteur à textes et à voix, Vianney s’impose avec son premier album. Sans effort ni cliché.
A 23 ans à peine, leur auteur-compositeur-interprète se dévoile entre tempérance et flamboyance – affaire de cœur autant que d’épiderme, de sensibilités changeantes, contraires parfois jusqu’au paradoxe mais sans jamais virer dans la caricature.
Idées blanches, c’est l’histoire d’un mélomane qui s’ignorait, ou presque, jusqu’à l’éclosion de ces 12 chansons.

Mélodiste subtil autant que fin styliste, il pratique, comme une seconde nature, l’art du gimmick musical. Ses textes empreints de fausse simplicité frappent aussi par leur naturelle bienveillance et une constante acuité portée sur l’autre.
Idées Blanches foisonne de tubes qui frappent par leur sincérité. En quelques phrases, Vianney fixe une image, un instant, une émotion. Sa poésie de l’instant, il la promène sur ces titres accumulés au fil des saisons, de l’évocation des plus grandes avenues du monde au parvis des églises, des salles de ballets aux feux de la Saint-Jean…
Enregistré sur trois semaines en Auvergne, Idées Blanches a bénéficié, outre la guitare de Vianney et les quelques riffs électriques d’Antoine Essertier, de la présence musclée ou agile de Julien Tekeyan à la batterie, de son frère Geoffroy à la basse, et de Cyril Barbessol au piano.

Idées Blanches : un disque profond, sous des airs légers et des refrains entêtants. Entre chanson d’auteur et variété millésimée, la musique de Vianney construit des ponts.

Laissez vous charmer par Vianney et son album Idées Blanches.

Revenir en haut de la page